Salutations Citoyennes et Citoyens !

Nous nous retrouvons comme chaque semaine pour l’Around The Verse.

Nous commençons avec une petite vidéo d’un malfrat à GrimHex. Le sens et la logique de cette introduction reste un mystère cependant.

Durant cet ATV, nous allons avoir plus d’informations sur les lumières des nouvelles courses, les mises à jours des stations de repos, de l’audio etc.

Nous commençons avec les Evocatis qui sont en pleine phase de test sur la 3.3. Ils se préparent à tester l’Object Container Streaming afin qu’il soit prêt le plus vite possible.

Nous poursuivons avec les lumières des courses qui auront lieu dans les champs d’astéroïdes. Lors des phases de tests, il s’est avéré qu’il était chose aisée de se prendre un gros caillou dans le cockpit à cause de la très faible lumière environnante.

Les équipes ont travaillé pour faire en sorte que le joueur puisse voir l’astéroïde tout en ne dénaturant pas la noirceur de l’espace.

Nous continuons avec un aperçu de la génération procédurale des stations de repos qui s’annonce vraiment bien !

Une petite vidéo nous montrant l’atterrissage d’un Starfarer dans un des hangars intérieurs nous est proposée et honnêtement, il nous tarde ici de tester cela !

Les vêtements et objets de Lorville avancent bien aussi.

Les équipes travaillent actuellement sur la priorisation d’alimentation des équipements des vaisseaux. Un problème fait que les écrans se coupaient dans les premières pièces, ce qui était assez…dérangeant.

Désormais, une hiérarchie a été créée par défaut et pourra être modifiée par le joueur dans quelques temps.

Nous enchaînons avec l’audio. Les équipes ont travaillé sur le son de la nouvelle arme de Karstak, la Karna.

Le son des pas a été retravaillé pour être plus ou moins fort suivant notre posture et notre vitesse avec des sons pour chaque pied pour rendre cet environnement encore plus immersif.

Nous finissons avec de nouvelles performances en motion capture qui ont été réalisées cette semaine pour certains PNJ que nous rencontrerons sur les zones d’atterrissage.