Salutations Citoyennes et Citoyens !

Nous nous retrouvons comme tous les lundis pour le Calling All Devs !

Sans plus attendre, voici les questions de cette semaine !

Comment voyez-vous le fait d’obliger des joueurs de descendre de mon vaisseau ?

Par exemple, si je fais du commerce avec mon Merchantman et qu’il faut que je me rende dans un autre endroit, comment je peux obliger mes clients à descendre, plus spécifiquement ceux qui n’écoutent pas ?

L’itération 0 de cette fonctionnalité sera très certainement un timer déclenché par le propriétaire du vaisseau qui téléportera les joueurs en dehors à la fin du temps imparti.

Cependant, pour éviter d’abuser le système, ceci ne pourra être fait que si posé dans un spatioport ou docké à une station pour éviter par exemple d’éjecter vos passagers dans l’espace pour votre seul divertissement.

Plus tard, il sera possible d’ignorer l’annonce du capitaine et vous serez donc considéré comme criminel et serez livré à vous même.

Avez-vous considéré d’aller au-delà des commandes vocales (que Voice Attack propose par exemple) et de les intégrer en jeu ?

La réponse est oui. C’est sur la roadmap interne de l’équipe audio. Les commandes vocales viendront dans le futur et permettront de parler à votre ordinateur de bord pour réaliser des actions.

Affaire à suivre.

Comment allez-vous allier les courses armées avec “La mort de l’astronaute” ? Va-t-on à l’encontre des objectifs que vous avez établi pour Star Citizen ou est-ce l’abandon du principe de la mort définitive ?

Non. Les courses armées ne sont pas des courses “à mort”. Le but de ces courses n’est pas de tuer les participants mais de les incapaciter pour qu’ils ne puissent pas gagner.

Pour l’heure, on ne peut pas trop faire autrement que de tuer mais viendra dans le futur un moyen de blesser le joueur sans l’occire.

Il existera aussi tout un écosystème autour de ces courses, avec les médias qui relayeront l’information, des médecins présents sur place pour aider les blessés et des récupérateurs d’épaves qui seront là pour débarrasser les lieux une fois la course finie.

Donc il y aura logiquement un médecin pour vous aider. C’est vous qui prenez le risque de participer à ces courses dangereuses et bien entendu, le prix gagné sera bien supérieur aux courses normales du fait du risque que vous prenez.

C’est tout pour aujourd’hui, on se retrouve jeudi pour l’ATV !