CitizenCon 2949 - Keynote de fermeture

5 mins

CitizenCon 2949 - Keynote de fermeture

Découvrez le résumé de la Keynote de fermeture de la CitizenCon 2949 : l'Aventure Continue

novembre 25, 2019

Derniers articles

La CitizenCon 2949 vient de s'achever. Pour ceux qui n'ont pas suivi l'événement, nous allons vous donner, dans les grandes lignes, un résumé des keynotes présentées par Chris Roberts.

Keynote de fermeture - L'Aventure continue

C'est donc à partir de microTech que la Keynote de Chris Roberts démarre, mais avant cela nous avons droit à la 3e rétrospective de la journée. Chris nous parle des fonctions en cours de développement qui arriveront dans les prochains mois et des fonctions qui arriveront dans le cours de l'année 2020.

Pour 2019 et début 2020 :

  • Version 1 de l'OCS Coté Serveur (3.8) pour plus de performance
  • Un début de persistance (3.8) qui gardera en mémoire votre argent et vos achats
  • La technologie de planète v4 avec microTech et une conversion des planètes et lunes existantes (3.8)
  • L'amélioration du système social
  • De nouvelle missions "longues" comme la défense du 890 Jump contre les pirates

Pour l'année 2020 :

  • Persistance complète de l'univers avec sauvegarde de l'emplacement des objets dynamiques
  • Serveur Meshing pour augmenter la capacité de joueurs dans l'univers
  • Système Pyro

Suite de la démo

Nous prenons donc la navette Valkyrie qui nous amène dans un laboratoire où l'on doit voler une carte de stockage de données.

En vol, nous découvrons les paysages complètement gelés de microTech. C'est beau, mais on a été surpris par la pauvreté de certains éléments de décors comme les arbres, où le même asset à été utilisé pour la totalité de la forêt...

Arrivé à destination, le joueurs s'infiltre dans le laboratoire pour trouver la salle des serveurs de données. Nous passons par une grille de ventilation, nous croisons des PNJ plus ou moins aveugles (ou scriptés) qui ne captent même pas notre présence et le multitool servira à découper la dernière grille de ventilation.

Après avoir pénétré dans la salle des serveurs, le joueur joue avec les ombres des PNJ pour avancer (avec du recul il s'agissait certainement plus d'un "spectacle" que du vrai gameplay d'infiltration) puis nous volons une carte de données sur un des serveurs.

Après avoir déclenché le script de détection pour rajouter un peu d'action, le joueur prend la poudre d'escampette en passant par une trappe qui a failli le tuer en la posant contre un rebord.

Après avoir rejoint l'extérieur du bâtiment, où la tempête de neige fait rage, nous nous dirigeons vers une caverne contenant miraculeusement une armure prévue pour résister aux froids extrêmes. Un rover RSI Ursa nous attend un peu plus loin, caché sous une bâche, avec une physique de vêtement, qui tient on ne sait trop comment vu les vents puissants et l'absence d'accroche.

Le moins que l'on puisse remarquer c'est que le VFX de la tempête de neige fait vraiment office de cache misère en cachant astucieusement l'aspect horrible des textures et de l'environnement : problèmes de superposition de modèles, problèmes de lumière, etc.

L'échappatoire en Ursa tient du miracle, aucune visibilité. Pour le coup, la météo aura un gros impact sur le gameplay. Le Carrack arrive en renfort pour récupérer le joueur et échapper à la sécurité.

L'arrivée dans le Carrack se passe sans encombre, cela nous a permis de découvrir un peu plus l'allure disgracieuse de ce vaisseau légendaire qui arrive en jeu en février.

Avant de sortir de l'orbite de microTech, nous avons le droit à une scène de combat plutôt longue sans être passionnante, remettant aussi en cause l'absence de guidage de visée dans les tourelles. Nous partons ensuite, après un bug de l'interface du mobiGlas, en destination d'une nébuleuse, qui est pour le coup magnifique, qui abrite un Jump Point nous emmenant en direction de Pyro.

Le Jump Point est conforme à ce qui a été annoncé lors la CitizenCon de 2015, il est très sympathique même si nous n'accrochons pas trop au design organique et qu'il n'y ait pas vraiment de gameplay à proprement parler, seul un mouvement haut/bas/droite/gauche est possible pour éviter les colonnes de vide dans le trou de ver.

Il s'agit donc de contenu qui sera disponible dans l'année à venir, ce qui est une bonne nouvelle car cela veut dire que le premier Jump Point et le système Pyro arrivent dans le courant de cette année.

Ce que nous reprochons au final à cette CitizenCon c'est principalement un manque de contenu jouable. Peu de nouveau gameplay et des graphismes qui ne progressent pas particulièrement, voire qui régressent, alors que les jeux concurrents avancent à marche forcée.

On aurait aussi espéré une annonce et une démo du Ray Tracing qui devient un standard alors que CryTech a présenté sa démo en mai dernier.

Publié il y a 12 jours

CitizenTV © 2019.